Cris Retenus

Pièce mixte pour récitante, violon, alto, violoncelle, trombone basse, percussions et bande

Sur un texte de Jean-François Poupart et Kim Doré

Commande de Codes d'Accès pour le projet "Leçons d'absence"

Menu                         Accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guy Bernard, trombone basse
Marie-Noël Laporte, violon
Marie-Ève Lessard, alto
Rebecca Wenham, violoncelle
Philip Hornsey, percussion
Jenifer Aubry, récitante

Extraits sonores

Cris retenus extrait no1 (1:42)

Cris retenus extrait no2 (2:38)

 

Cris retenus est la seule pièce "pour instruments et bande" présentée dans cette thèse. La bande est construite de sons instrumentaux et de voix de la récitante. Par le mélange du texte"live" et du texte enregistré, j'ai voulu créer un dialogue avec elle-même où les mots qui proviennent de la droite et de la gauche intéragissent sémantiquement. La trame faite de voix est composée avec des mots mais surtout des sons divers provenant de la bouche de la récitante.

Trame de Cris retenus (3 minutes)

La partie écrite pour violon, alto, violoncelle, trombone basse et percussions est construite sur un seul thème à douze sons:

 

 

 

 

 

" La neige n’a jamais
eu de conscience
ni d’espace réel
à convaincre
La neige éparse
redevient humaine
à langue silencieuse
s’évoque l’absence
et les mouvements du seuil
Je me suis mise à mourir à travers les branches

Et la porte prend le large
et tu décides d’entrer
en contours étrangers
comme une seconde distraite
avant de mourir
Les oiseaux ont disparu de la lumière
tu n’as pas résisté au risque de vivre
tu t’élèves plus haut que les branches
et l’intime douceur du vent
reprend ta bouche

Inconsciente inévitable
le temps prêche les souvenirs
l’absolu n’a plus prise
dans la glace
À quoi penses-tu quand la nuit tombe
as-tu peur du noir ou as-tu peur d’avoir peur
au bout du rail il y a un long champ de violettes
des enfants qui n’ont plus peur du noir
et le cri retenu
juste devant soi "

Cris Retenus - score complet (.pdf) 3mb